Home / Les dernières actualités / Castaner, chef de LREM à l’assemblée, soutient le principe des réunions interdites aux Blancs

Castaner, chef de LREM à l’assemblée, soutient le principe des réunions interdites aux Blancs

Captain Harlock
Démocratie Participative
30 mars 2021

 

Vous avez toujours des gens qui comptent le nombre de personnes dans un mouvement militant pour le réduire – ou non – à un groupuscule.

Les majorités sont toujours formées par une petite minorité d’activistes déterminés à imposer leurs vues au reste de la société. Le fondamentalisme LGBT, par définition minoritaire, est devenu hégémonique dans le monde occidental de cette façon.

Aujourd’hui, c’est la ségrégation raciale portée par la gauche radicale qui est désormais normalisée et, depuis hier, au plus haut niveau. Christophe Castaner, le chef du groupe parlementaire macroniste à l’Assemblée, a tranché en faveur de l’apartheid.

Le Point :

Mais le patron des députés LREM, Christophe Castaner, s’est voulu plus nuancé: tout en reconnaissant des propos de Mme Pulvar « a minima maladroits », ce macroniste historique et ancien PS a refusé de « contribuer à la chasse contre elle », rappelant que « ce type de réunions sont parfois nécessaires pour libérer une parole pour un groupe qui se sent victime« .

« On le pratique très couramment sur les violences faites aux femmes, par exemple, et c’est nécessaire. L’essentiel c’est d’accompagner les victimes », a-t-il ajouté sur BFMTV, en faisant valoir que « le vrai sujet, c’est qu’aujourd’hui il y a des femmes et des hommes qui sont victimes de racisme, de stigmatisation, de rejet ».

C’est évidemment une excellente nouvelle.

La dynamique raciale ne fait que s’intensifier et les politiciens les plus établis misent sur la démographie extra-européenne. Castaner a évidemment consulté Macron sur le sujet et fait savoir aux racisés qu’ils n’avaient rien à craindre : pas de dissolution, ni d’arrêts des transferts de fonds gouvernementaux pour leur syndicat.

C’est Manuel Valls qui a le mieux résumé les conséquences de ce qui se passe : la victoire par procuration du racisme blanc.

Manuel Valls reste toutefois un bourgeois individualiste blanc qui croit que les courants idéologiques peuvent être découplés du matériel biologique qui le produit. Or les afro-maghrébins ou les turcs seront toujours des masses grégaires génétiquement programmées pour se comporter ainsi, l’islam codifiant cette stratégie prédatrice.

La balkanisation de la France va pouvoir se déployer tous azimuts sans aucune espèce de résistance, sauf dans les zones de peuplement blanc où la conscience raciale aryenne sera sur le pied de guerre.

Commentez l’article sur EELB.su