Home / Guerre raciale / Guyane : docteur à Châteauroux, il est refroidi pour 2 kilos d’or par sa dulcinée, une mulâtresse clandestine du Brésil

Guyane : docteur à Châteauroux, il est refroidi pour 2 kilos d’or par sa dulcinée, une mulâtresse clandestine du Brésil

Leutnant
Démocratie Participative
12 mars 2021

Samba fatale en Guyane.

France Bleu :

L’affaire date de mars 2018. Bruno de Matteis, ancien chef du service gynécologie-obstétrique de l’hôpital de Châteauroux mourrait au centre hospitalier de l’Ouest guyanais d’une blessure par balle au thorax.

Sa veuve était la seule accusée dans cette affaire. Le procès s’est tenu cette semaine en Guyane. Elle a été condamnée à 16 ans de prison ferme d’après le quotidien France Guyane. Elle écope en plus d’une interdiction de 15 ans de port d’arme et une interdiction définitive du territoire français.

D’après le parquet général, cité par France Guyane, deux kilos d’or illégaux détenus par la victime seraient à l’origine du drame.

Rappel des faits par France TV Info :

Selon un communiqué du procureur de la république, le 24 mars en fin de matinée, une patrouille de gendarmerie a croisé sur la route d’Apatou en direction de Saint Laurent le véhicule conduit par la compagne du médecin. Une femme en situation irrégulière d’origine brésilienne âgée de 31 ans. A ses côtés dans la voiture, le gynécologue gravement blessé, présentant une blessure par arme à feu au niveau du torse. Son enfant et une jeune femme se trouvaient également dans le véhicule. Il n’a pas survécu malgré l’intervention des secours.

Une perquisition a été réalisée au domicile du couple. Dans un coffre fort, 11 armes à feu ont été retrouvées ainsi que deux kilos d’or. Interrogée, la jeune brésilienne a expliqué que cet or provenait de son commerce de vêtements sur des sites d’orpaillage illégal. Elle se faisait payer en or.

L’autopsie de la victime âgée de 59 ans aura lieu vendredi. Le parquet a donc déféré la jeune femme devant le juge d’instruction aux fins de mise en examen pour homicide volontaire par conjoint et détention d’or natif. Le parquet a requis également le placement en détention provisoire.

Les tropiques ça pique.

Commentez l’article sur EELB.su