Home / France / Karine Lacombe, responsable marketing de Gilead, exige l’extension des mesures de restriction sanitaire jusqu’en juin

Karine Lacombe, responsable marketing de Gilead, exige l’extension des mesures de restriction sanitaire jusqu’en juin

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 avril 2021

Karine Lacombe, la voix de Gilead, va vous faire enfermer pour de nombreuses semaines supplémentaires

Allez, tout sera réouvert d’ici début mai.

Ou disons en juin.

LCI :

Tandis que le gouvernement mise sur des mesures efficaces d’ici quatre semaines, le corps médical se montre plus sceptique. Si certains spécialistes réclamaient d’ailleurs un confinement strict, d’autres doutent que les quatre semaines fixées pour ce troisième confinement suffisent à baisser considérablement les contaminations.

« Ça va complètement dépendre de l’impact des mesures de freinage », a avancé la Pr Karine Lacombe, invitée de LCI ce dimanche 4 avril, avant de prendre position : « Quatre semaines, ça semble un peu court pour avoir un freinage assez important de l’épidémie. Je pense que ça va être vraiment juste« .

La cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris, a ensuite tenté de donner des perspectives aux Français tout en refusant de prendre position sur le cas des écoles, fermées, elles aussi, pour quatre semaines : « Si tant est que la campagne de vaccination marche vraiment, d’ici 6 à 8 semaines, on pourrait y voir un peu plus clair. (…)6-8 semaines, c’est ce qu’il va nous falloir pour lever les mesures actuelles et retendre vers une vie normale« . Selon la médecin, le pays pourrait donc rouvrir progressivement ses établissements -les terrasses et certains lieux culturels dans un premier temps- entre la mi-mai et la fin-mai. La Pr Karine Lacombe a également prévenu que cette vague épidémique, la troisième depuis un an, serait rude dans les hôpitaux : « On s’oriente sur une dynamique proche de celle de la première vague et déjà pire que la deuxième ».

Cette terrible troisième vague qui sature les hôpitaux de mourants dans la force de l’âge est à son comble.

Pour ne pas trépasser, il n’y a pas trente six solutions : se faire injecter une substance chimique inconnue dans les veines trois fois par an, tous les ans.

Encore deux mois, goy, et tu retrouveras une vie normale avec ton passeport intérieur et tes QR codes pour acheter ta baguette.

LCI :

Une précision à répéter, alors que les restaurateurs et responsables de lieux culturels et leurs clients se rappellent qu’Emmanuel Macron avait annoncé, fin octobre 2020, une réouverture début janvier, avant d’être emporté dans la vague des variants. Qu’importe, répond Bruno Le Maire, qui voit un double avantage à fixer cet horizon. D’abord, « il est sain, ne serait-ce que d’un point de vue psychologique, de fixer un calendrier aux Français et aux restaurateurs », note le ministre de l’Économie et des Finances.

L’autre avantage aux yeux de l’ancien ministre de l’Agriculture de Nicolas Sarkozy ? « Ça nous oblige tous à travailler sur le bon protocole, la bonne utilisation des outils numériques. […] Nous avons commencé, avec le ministre des PME Alain Griset à travailler au calendrier de sortie. Avec Cédric O, secrétaire d’État au Numérique, nous avons commencé à travailler sur le QR Code. Ce calendrier nous incite à travailler, à anticiper ».

Comme le vaccin « n’est pas efficace à 100% », il faudra toutefois continuer à pratiquer la distanciation sociale et le port du masque – pour de très nombreuses années.

Entretemps, les confinements continueront jusqu’à ce que l’utopie écolo-soviétique soit enfin réalisée sous l’égide des oligarques de la (((Silicon Valley))) et de la davocatrie.

Commentez l’article sur EELB.su