Home / France / Le Très Vénérable Zheng Ruo Lin désigne nommément les juifs pro-islamistes de la famille Glucksmann comme les responsables de la mort de Samuel Paty

Le Très Vénérable Zheng Ruo Lin désigne nommément les juifs pro-islamistes de la famille Glucksmann comme les responsables de la mort de Samuel Paty

Captain Harlock
Démocratie Participative
24 mars 2021

 

Les juifs ont sous-estimé les Chinois et ils n’ont pas fini de s’en mordre leurs doigts crochus.

Suite aux sanctions chinoises contre l’agitateur Raphaël Glucksmann pour son soutien à l’insurrection islamo-séparatiste au Xinjiang, les voix autorisées du gouvernement chinois ont sorti l’artillerie lourde et appliqué la méthode du Docteur Joseph Goebbels : nommer le juif.

Le juif, dans sa perfidie légendaire, continue de vendre son soutien aux islamistes comme de « l’humanisme ».

Soutenir une insurrection de coupeurs de têtes musulmans dans un pays que les juifs veulent détruire tout en internant des millions d’arabes de Palestine dans des camps de concentration à ciel ouvert : c’est effectivement une très belle définition de l’humanisme juif.

« L’humanisme, la vérité ! »

C’est aussi par humanisme qu’Israël soutient Al Qaeda en Syrie.

Il faut plutôt consulter l’honorable Zheng Ruo Lin pour avoir une vision plus proche de la réalité.

Dans une vidéo très pédagogique, ce journaliste explique au public chinois qui est à la manœuvre. Vous allez découvrir qu’il informe bien mieux le public qu’aucun média français sur la situation française car tout part de France ou plutôt de la juiverie qui contrôle la France.

Attention, ça décoiffe.

Elle est accompagnée d’un commentaire sur le réseau social libre Weibo.

Là aussi, nul besoin de comprendre le mandarin.

Traduction :

La Chine a sanctionné un « enseignant des droits de l’homme » européen qui a attiré des terroristes en France et diffusé des fausses nouvelles sur le Xinjiang.

Hier, le ministère chinois des affaires étrangères a annoncé que la Chine avait sanctionné des Européens pour avoir diffusé de fausses informations sur les droits de l’homme au Xinjiang, les avertissant de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures d’autres pays en prétendant être des « enseignants des droits de l’homme ».

Aujourd’hui, je voudrais parler de l’un des parlementaires européens sanctionnés, Glucksman. La famille, tous juifs, avait attiré des réfugiés tchétchènes en France, et puis il y a eu la tragédie de la décapitation d’un professeur français par des terroristes tchétchènes. Aujourd’hui, ils « accusent » la Chine, inventent des fausses nouvelles sur le Xinjiang et attisent les conflits entre les musulmans et les autres groupes ethniques au nom des « droits de l’homme ».

Il ajoute :

La Chine est devenue l’un des plus grands concurrents de l’Occident sur le marché mondial, faisant des produits chinois une « épine dans le pied » du capital industriel extérieur. Ainsi, même si l’Occident ne dispose d’aucune preuve, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour rejeter la faute sur la soi-disant « question du Xinjiang » et mettre ainsi des bâtons dans les roues de la montée en puissance de la Chine.

C’est parfaitement résumer les larmes de crocodile que versent les juifs sur les djihadistes ouïghours, tout comme celles que Glucksmann père a versé sur les djihadistes tchétchènes qui essayaient d’établir un émirat islamique dans le Caucase avant que Poutine n’y mette un terme.

Ce qui vaut au président russe la haine tenace des Bernard-Henri Lévy et autres bellicistes juifs d’Occident.

Glucksmann était par exemple chez Ardisson pour vendre l’insurrection tchétchène, ironiquement en présence de Roger Auque, l’agent pro-israélien et père de Marion Maréchal.

Glucksmann père a ainsi organisé l’installation en France de milliers de djihadistes tchétchènes qui ont désormais des cellules dans tout le pays. Comme celle qui a décapité le prof de gauche Samuel Paty et sur lequel pleurait tout aussi hypocritement Glucksmann fils.

La perfidie de cette race de démons ne trouve aucun équivalent sur cette terre.

Il n’y a pas un carnage que ces juifs auront organisé dont ils n’utiliseront pas les cadavres s’ils peuvent en retirer un double profit.

Il faut aller en Chine pour trouver des journalistes qui dénoncent le double jeu de ces sales juifs qui tiennent la France entre leurs mains et qui se servent du sémitisme islamique coupeur de tête pour servir leur suprématie.

« On envoie Ismaël régler le problème » comme le disent si pudiquement ces rabbins.

Quand vous entendrez désormais parler de « dictature chinoise », vous pourrez rire à gorge déployée.

Les Chinois peuvent parler plus librement des actions des juifs en France que les Français.

Nous devons observer très attentivement tous ceux qui s’agitent politiquement pour appeler à la haine contre la Chine, de la même façon que nous l’avons fait à propos de la Russie et de l’Iran. C’est le meilleur moyen d’identifier les agents de la juiverie qui veulent déclencher une nouvelle guerre mondiale pour assouvir leur soif illimitée de pouvoir et d’argent.

Cette attaque frontale contre la juiverie qui contrôle la France, nécessairement validée au plus haut niveau, démontre que la Chine a changé de division.

Le temps des démocraties juives est compté et l’humanité pousse déjà un soupir de soulagement.

Commentez l’article sur EELB.su