Home / Les dernières actualités / Quelques mois après s’être opposé à la vaccination, échec d’un complot visant à incriminer Novak Djokovic dans une affaire de mœurs avec un top model serbe

Quelques mois après s’être opposé à la vaccination, échec d’un complot visant à incriminer Novak Djokovic dans une affaire de mœurs avec un top model serbe

Captain Harlock
Démocratie Participative
23 mars 2021

Si vous vous opposez aux projets des élites globalistes et que vous êtes en mesure d’influencer l’opinion publique, le système utilisera les méthodes jadis en usage en Union Soviétique.

D’abord la diffamation.

News.com.au :

Le mannequin serbe Natalija Scekic a révélé un scandaleux complot d’extorsion visant à ruiner la vie de la star du tennis Novak Djokovic.

Scekic a déclaré publiquement qu’elle avait été contactée pour assister à une réunion en pensant qu’il s’agissait de discuter d’une opportunité commerciale.

Cependant, elle affirme que la réunion n’était rien de plus qu’une tentative de l’attirer pour qu’elle participe à un film sexuel en caméra cachée avec le numéro un mondial du tennis.

La célèbre star d’Instagram a accordé une interview au magazine européen Svet&Scandal, dans laquelle elle révèle qu’on lui a proposé 90 000 dollars pour séduire le joueur de 33 ans.

Elle affirme que l’intrigue incluait qu’elle soit filmée en train d’avoir des relations sexuelles avec Djokovic pour ruiner son mariage.

« C’est vrai qu’un type m’a contactée. Je le connaissais de (Londres) et je le considérais comme un type sérieux », déclare Scekic dans l’interview. « Je connais son travail et il était bon. Quand il m’a demandé un rendez-vous, j’ai pensé que c’était pour une question d’affaires. Cependant, au fur et à mesure de la conversation, j’ai vu que cela n’avait rien à voir avec ma vie. J’ai cru qu’il s’agissait d’une caméra cachée lorsqu’il m’a dit que je devais séduire Novak et le filmer, mais de ne pas m’en inquiéter car il s’en occupait déjà. Il m’a dit que je pouvais toucher environ 60 000 euros pour ça et un voyage où je voulais. J’ai ri, m’attendant à ce qu’il dise que c’était une blague, mais l’homme était très sérieux. Je me suis senti très offensé et humilié. Ils préparaient vraiment un plan d’enfer. On m’a dit d’emmener Novak quelque part dans un endroit intime et de tout filmer.« 

Natalija a déclaré être furieuse de cette offre et qu’elle est partie en trombe.

« À ce moment-là, j’ai pensé à le frapper, à lui jeter de l’eau, mais je me suis retenue parce que nous étions dans un lieu public », a-t-elle dit. « J’ai rassemblé mes affaires et je suis partie. J’espère qu’il n’a pas trouvé une fille qui veut faire ça, parce que ce n’est pas juste pour Novak. Il est notre meilleur ambassadeur, un homme exemplaire, un père de famille. Que quelqu’un le séduise comme ça pour de l’argent, ou du moins essaie… »

Elle a déclaré qu’elle espérait que le fait de parler publiquement empêcherait l’opération de se poursuivre avec une autre femme.

Cette révélation fait suite à des années de rumeurs qui ont suivi Djokovic et son mariage avec sa femme Jelena.

Leur mariage de sept ans a déjà été frappé par des rumeurs d’infidélité présumée.

Djokovic a nié à plusieurs reprises ces allégations et l’a encore fait en 2020.

« Je comprends qu’il est plus intéressant pour les gens de lire que Nole et Jelena divorcent que Nole et Jelena sont amoureux. Mais cela n’affecte pas Jelena et moi parce que nous nous aimons ».

Il a bien été noté en 2019 que Jelena n’a pas assisté à la victoire de son mari à Wimbledon.

Ils sont mariés depuis 2014 et ont deux enfants ensemble – Stefan, 6 ans, et Tara, 3 ans.

Si la diffamation ne marche, vient l’assassinat.

*Merci à Arminius

Commentez l’article sur EELB.su