Home / Les dernières actualités / Royaume-Uni : le confinement maintenu pour les gens vaccinés, « le vaccin n’est pas efficace à 100% » explique Boris Johnson

Royaume-Uni : le confinement maintenu pour les gens vaccinés, « le vaccin n’est pas efficace à 100% » explique Boris Johnson

Captain Harlock
Démocratie Participative
03 avril 2021

 

Les médias français comparent actuellement la situation de la France avec celle du Royaume-Uni, un pays qui est récemment sorti de l’Union Européenne pour imposer un très brutal contrôle de sa population. Motif : l’hyper vaccination actuellement déployée en Grande-Bretagne.

L’ex-sympathisante de Génération Identitaire Charlotte d’Ornellas* est intransigeante sur le sujet : sans le Brexit, le nouvel ordre sanitaire s’imposerait beaucoup plus lentement.

*Charlotte d’Ornellas est une activiste catholique qui s’est notamment engagée pour que Jeanne d’Arc soit représentée par des femmes d’ascendance africaine au nom de la « fidélité d’âme » (voir ici).

Ceci dit, nos lecteurs savent que sur les sujets sérieux, il est recommandé de ne jamais écouter l’opinion des femmes qui « réfléchissent mais ne pensent pas » (Schopenhauer), qu’elles soient de droite ou de gauche, blanches ou non.

Boris Johnson est plus à même de nous expliquer la situation.

The Telegraph :

Les personnes vaccinées ne doivent pas se réunir à l’intérieur parce que les vaccins « ne donnent pas une protection à 100 % », a averti le Premier ministre.

Dans une vidéo diffusée sur Twitter et répondant aux questions du public, Boris Johnson a déclaré que le pays n’en est « pas encore » au stade où les familles et les amis peuvent se réunir à l’intérieur, même s’ils sont vaccinés.

« Nous sommes encore très largement dans un monde où vous pouvez rencontrer vos amis et votre famille à l’extérieur sous la règle des six ou deux ménages », a-t-il déclaré. « Et même si vos amis et les membres de votre famille sont peut-être vaccinés, les vaccins ne donnent pas une protection à 100 %, et c’est pourquoi nous devons simplement être prudents. »

« Nous ne pensons pas qu’ils réduisent ou suppriment entièrement le risque de transmission« , a prévenu le Premier ministre.

Pour les besoins de vos archives, à partir de 01:40′ :

Comme le dit le chef du gouvernement britannique, une fois vaccinés, rien ne changera.

Tout comme lorsque le port du masque a été généralisé, rien n’a changé. Et ce malgré le fait qu’il est scientifiquement admis que le masque ne sert à rien.

Cette vaccination sera suivie d’une autre vaccination tous les 9 ou 12 mois, au rythme de 3 injections par cycle comme le veut le juif Bourla, et par la mise en place le passeport sanitaire intérieur qui entrera en vigueur au mois de juin, indéfiniment.

L’Etat veut interdire à n’importe qui de se déplacer ou de rencontrer des gens – évidemment à la discrétion des décideurs juifs. C’est le projet depuis l’origine des démocraties financières : contrôler les populations à un degré extrême et, grâce à ce système, euthanasier les pans de l’économie privée qui n’auront plus d’utilité dans la nouvelle économie éco-llectivisée.

Cela n’a rien de nouveau. Traditionnellement, les populations d’Europe ont résolu ce genre de fuite en avant des financiers juifs par des pogroms généralisés.

Commentez l’article sur EELB.su