Home / Dégénérescence / Violent clash entre un député pédé LREM et les féministes après le refus du gouvernement d’imposer les travelos dans les compétitions sportives féminines

Violent clash entre un député pédé LREM et les féministes après le refus du gouvernement d’imposer les travelos dans les compétitions sportives féminines

Captain Harlock
Démocratie Participative
21 mars 2021

 

Enfin nous y sommes. Les fondamentalistes de l’anal veulent imposer les travelos dans les compétitions sportives féminines.

L’offensive est menée à l’Assemblée par un sodomite sous trithérapie de la LREM.

Le type harcèle les noirs de nos colonies pour les forcer à accepter la transmission du SIDA par éjaculation dans l’anus.

On peut en conclure que le type joue la femme les weekends.

Cette gueule de pedobear

Les limites de l’intersectionnalité sont toutefois atteintes.

Les féministes ont compris que ce truc aboutirait à la fin du sport féminin.

Vous ne parlez pas le pédé ?

Ce qui devait arriver arriva : la guerre entre féministes et fiottes.

Toujours est-il que la LREM s’est piégée en truffant son groupe d’homosexuels. La ministre n’était pas très enthousiaste et l’a envoyé dinguer.

Je vous laisse imaginer ce qui arriverait à des travelos qui essaieraient de squatter les compétitions d’athlétisme actuellement trustées par les négresses de banlieue.

Il faudrait rapidement créer une nouvelle discipline : le vol plané du haut des immeubles.

Si Macron s’aventurait sur ce terrain là, tous les clubs sportifs de banlieue entreraient en révolte, l’homophobie décomplexée des musulmanes déchaînées écornant un peu plus le mythe de la religion d’amour. L’affaire prendrait vite une dimension internationale, la maçonnerie de l’Anus se mobilisant à son tour.

Bref, Macron se brouillerait avec ses petits protégés musulmans, les féministes et les fiottes. Il n’a rien à gagner dans cette affaire.

Sauf que les fiottes ne sont pas du genre à mettre des limites à leurs ambitions. Elles vont vite revenir à la charge.

Commentez l’article sur EELB.su